Programmes

Les programmes de la Commission canadienne du lait dynamisent l’industrie laitière canadienne

Comme facilitateur et administrateur principal, la Commission entreprend plusieurs activités et administre plusieurs programmes. Elle travaille en étroite collaboration avec les autorités provinciales et les représentants du secteur pour offrir des programmes qui répondent à ses responsabilités essentielles.

Programmes

Programme de marketing du lait

Notre Programme de marketing du lait appuie autant les fabricants de produits laitiers que les fabricants d’aliments manufacturés. Il facilite l’accès au soutien technique et à l’expertise nécessaires pour développer et commercialiser des produits laitiers et des aliments novateurs.

Programme d'innovation laitière

Le Programme d’innovation laitière offre aux transformateurs laitiers un accès au lait requis pour la production de produits laitiers novateurs.

Programmes intérieurs de saisonalité

Les Programmes intérieurs de saisonnalité ont comme objectif de maintenir l’équilibre du marché intérieur. Lorsque la production laitière excède les besoins du marché canadien, la Commission achète des stocks de beurre et de poudre de lait écrémé des transformateurs à des prix de soutien prédéterminés.

Fonds d'investissement partagé

Le Fonds d’investissement partagé est conçu pour aider les transformateurs alimentaires et centres de technologie alimentaire admissibles à élaborer des initiatives qui stimulent la demande en produits et en ingrédients laitiers canadiens.

Restaurants Classe 3(d)

Le programme Restaurants (Classe 3d) offre du fromage à prix réduit aux restaurateurs. Le fromage doit être utilisé pour les pizzas préparées et cuites sur place.

Programme de permis des classes spéciales de lait (Classes (a), (b), (c)

Le Programme de permis des classes spéciales de lait établit les prix auxquels les composants de lait sont offerts par les offices provinciaux de mise en marché. Les prix établis en vertu du programme permettent aux transformateurs, aux exportateurs et aux transformateurs secondaires de demeurer concurrentiels.