Nouveau site Web en octobre!

La Commission canadienne du lait travaille à la création d'une plateforme moderne, épurée et simplifiée à l'intention des utilisateurs d'ingrédients laitiers et de ceux qui cherchent de l'information sur l'industrie laitière canadienne.

FAQ sur la hausse de prix du 1er septembre 2022

Q : Combien y a-t-il eu de rajustements du prix du lait à la ferme en 2022 ?
D’ici la fin de 2022, les prix des composants du lait auront été rajustés deux fois.

  1. Le premier rajustement a été annoncé le 29 octobre 2021 et est entré en vigueur le 1erfévrier 2022. Il découlait des consultations annuelles habituelles sur l’établissement des prix qui se sont tenues à l’automne 2021.
  2. Le deuxième aura lieu le 1erseptembre 2022. C’est une demande de rajustement de prix de mi-exercice, de la part d’un intervenant, fondée sur des hausses de coûts exceptionnels observés à la ferme au printemps 2022 qui a donné lieu à ce deuxième rajustement.

Q : Est-ce normal d’avoir deux rajustements de prix en un an ?
Dans le secteur laitier, la norme est de procéder à un rajustement de prix par année, qui entre en vigueur le 1er février. Le processus de calcul des rajustements de prix se déroule quatre mois avant que les prix entrent en vigueur (p. ex. en octobre).

Q : Pourquoi y aura-t-il un deuxième rajustement le 1er septembre 2022 ?
Au printemps 2022, les coûts à la ferme pour les producteurs laitiers ont bondi de façon substantielle, et cette hausse n’était pas représentée dans les données disponibles sur le coût de production. Ces données disponibles sur le coût de production représentaient les coûts de l’année 2020 indexés à l’année 2021, qui ont été utilisés pour établir les prix du 1er février 2022.

À l’hiver 2022, le prix du lait entré en vigueur le 1er février 2022 ne traduisait pas le coût de production sur le terrain en raison de la hausse importante du coût des aliments pour animaux et de nombreuses autres variables, dont le carburant et les engrais. Le processus pour augmenter le prix en milieu d’exercice a donc été déclenché par l’industrie.

Q : Quel effet le rajustement de prix du 1er septembre 2022 aura-t-il sur les prochains rajustements de prix ?
Le rajustement de prix du 1er septembre 2022 sera considéré comme étant une « avance ». Autrement dit, les prochains rajustements de prix en 2023 ne s’ajouteront pas au rajustement du 1er septembre 2022. Plutôt, le rajustement du 1er septembre 2022 sera déduit de celui du 1er février 2023.

Cette façon de faire garantit que les prix du lait ne changeront pas au-delà des rajustements dictés par le coût de production et l’indice des prix à la consommation.

Q : Sur quelles données les rajustements de prix sont-ils fondés ?
Les rajustements de prix reposent sur une combinaison de variables, notamment le coût de production du lait indexé, l’indice des prix à la consommation global du Canada et d’autres indices de Statistique Canada. Comme il y a un décalage dans les données sur le coût de production, des indices de Statistique Canada sont utilisés pour indexer le coût de production à l’année en cours.

Q : Quel est le but de l’étude sur le coût de production ?
L’étude sur le coût de production a pour objectif de mesurer avec exactitude le coût de production d’un litre de lait (100 litres) à la ferme. Comme le coût de production est calculé selon le volume, les gains de productivité sont toujours pris en compte dans la figure du coût de production.

Il y a un décalage entre le moment où le sondage sur le coût de production est réalisé et le moment où les données sur le coût de production sont utilisées dans le calcul d’établissement des prix. Pour s’assurer que les données sur le coût de production sont représentatives de la période pendant laquelle elles sont utilisées, les résultats sont indexés en fonction des données les plus récentes. Les données indexées du coût de production sont utilisées pour établir les prix.

Par exemple, les résultats de l’étude sur le coût de production menée en 2020 ont été indexés à la mi-année 2021 afin d’être utilisés pour le rajustement de prix du 1er février 2022. Le rajustement de prix du 1er septembre 2022 est fondé sur le coût de production de 2020 et les données d’indexation disponibles, allant jusqu’en avril 2022.

Q : Quand l’étude sur le coût de production indexé définitif sera-t-elle publiée ?

La CCL reçoit les données brutes en juin de chaque année. Elle communique ces résultats (non indexés) sur le coût de production aux intervenants en juillet/août à titre informatif.

Lorsque tous les indices mensuels de Statistique Canada sont reçus au début du mois d’octobre, la CCL publie les résultats indexés définitifs du coût de production. Ces résultats sont utilisés dans le processus de rajustement de prix.

Par exemple, les résultats indexés de l’étude sur le coût de production de 2021, qui seront utilisés pour déterminer le rajustement du 1er février 2023, seront publiés en octobre 2022. Leur publication coïncidera avec le lancement du processus annuel de rajustement des prix. Afin de pouvoir utiliser les données du coût de production de 2021 pour établir les prix de 2023, les données doivent être indexées à l’aide d’indices de Statistique Canada pour que les changements survenus dans le paysage économique au fil du temps y soient représentés.

Les résultats des précédentes études sur le coût de production, y compris l’indexation, peuvent être consultés sur le site Web de la CCL.

Q : Le coût de production du lait a-t-il augmenté dans les cinq dernières années ?
Oui. Le coût de production indexé, utilisé pour déterminer le rajustement des prix du lait, a augmenté dans les dernières années.

Q : Quelle incidence la variation du coût de production de 2020 à 2021 aura-t-elle sur les prochains résultats qui seront utilisés pour l’établissement des prix ?
Le prochain rajustement de prix aura lieu le 1er février 2023. Actuellement, les données indexées définitives de l’étude sur le coût de production de 2021 ne sont pas encore accessibles. Les indices définitifs seront disponibles en octobre 2022.

La base de référence pour la variation du coût de production au 1er février 2023 est 92,20 dollars par hectolitre, comme l’indique le tableau ci-dessus. Elle représente la hausse attendue du coût de production en 2021 (coût de production de 2022 indexé).

Cette figure sera comparée au coût de production de 2021 indexé à l’année 2022 afin de mesurer le pourcentage de variation nette du coût de production pour 2023. Par conséquent, le rajustement de prix du 1er février 2023 tiendra compte non seulement de la hausse attendue du coût de production de 2022, mais aussi de toute correction  de l’année précédente.